« Chez Maty, nos clients peuvent payer avec l’application PayWish : c’est une petite révolution »

Permettre à ses clients de payer rapidement et simplement, sans investir dans de nouveaux TPE, tout en maîtrisant les risques techniques et financiers : tels sont les objectifs du bijoutier Maty qui a fait de l’innovation dans les moyens de paiement l'une de ses marques de fabrique. La PME de Besançon teste actuellement l’application PayWish, déployée par Market Pay dans 5 de ses magasins. Patrick Tisserant, son trésorier et François Guilluy, directeur financier nous expliquent pourquoi.

Par Regine Eveno. Publié le 12 juillet 2022 à 14h04 - Mis à jour le 21 octobre 2022 à 21h45

Pouvez-vous présenter l’entreprise Maty en quelques mots ?

François Guilluy : Fondé en 1951, Maty, fabricant et distributeur de bijoux et de montres de Besançon s’est d’abord développé dans la VPC. Il fait partie du groupe familial Gemafi (CA 2021 selon les Echos : € 120 millions) et compte 425 salariés sur 3 canaux : 33 magasins, un e-commerce (www.maty.com) et vente sur catalogue. C’est une entreprise en mutation. Après des fermetures en 2020, elle reprend les ouvertures de magasins au rythme de quatre ou cinq boutiques en propre par an, et développe l’affiliation. L’entreprise réalise aujourd’hui 50 % de son CA en magasins, 35 % sur son site Internet, 5 % sur la place de marché lancée en 2018 et 10 % encore par correspondance. Nous voulons équilibrer la répartition du CA entre nos différentes activités.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 1 mois

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires