Chine. Kering et LVMH peuvent espérer renouer avec la croissance en 2023

La politique restrictive liée au Covid-19, le contexte géopolitique et les récentes manifestations en Chine ont fait plonger les ventes retail sur un marché jusque-là en pleine croissance. Si le luxe peut espérer se relever en 2023, ce n’est pas le cas des enseignes moins haut de gamme. Explications.

Par Bleuenn Fequant. Publié le 22 décembre 2022 à 17h31 - Mis à jour le 02 janvier 2023 à 16h54

En Chine, les ventes de retail ont chuté de 5,9 % en novembre (évol annuelle), au-delà des prévisions de Reuters à 3,7 % et de la baisse de 0,5 % enregistrée en octobre. Cette baisse des ventes est la plus importante depuis le confinement de Shanghai en mai 2022.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 1 mois

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

À lire

Les touristes américains tirent les ventes de luxe en Europe

Luxe. Les Chinois à l’heure de la frugalité ?

H&M et Inditex réduisent la voilure en Chine