Inflation : Comment optimiser les prix grâce à la data ?

Hausse des couts des matières premières, de l’énergie, du transport : l’inflation vient bousculer la chaîne de valeur des enseignes… Malgré leurs spécificités, l’enjeu pour elles est de conserver une triple logique d’attractivité-prix, de satisfaction client et de rentabilité. Comment répercuter les hausses de prix dans un contexte de grande variabilité et d’inconnu ? Quelles sont les outils et solutions technologiques en vigueur pour mieux piloter le pricing ?

Par . Publié le 07 avril 2022 à 14h50 - Mis à jour le 14 octobre 2022 à 9h50
Synthèse

Le contexte 

De l’alimentaire au commerce spécialisé, les retailers font face à une hausse des coûts généralisée. Ils n’ont jamais passé autant de hausses de tarifs en cours d’année qu’en 2021. Certains, comme Adeo, Kingfisher, Action ou Foir’Fouille cochent toutes les cases de l’inflation. Pourtant, beaucoup n’ont pas encore répercuté la hausse des coûts aux consommateurs. Dans l’alimentaire, tous se jaugent et attendent de voir qui sera le 1er à le faire et dans quelles proportions. Si auparavant, le pricing reposait sur deux facteurs (l’alignement avec la concurrence et le taux de marge global), les enseignes doivent désormais faire des choix stratégiques, dans un contexte de grande variabilité et d’inconnu. 

Des catégories inégales. L’inflation varie selon les catégories. Plus les produits sont liés à l’importation, plus l’impact est fort. C’est le cas des produits fabriqués en Asie avec beaucoup de plastique, comme les abris de jardin, dont le rapport prix-encombrement est défavorable. Avec des containers à € 20.000 depuis l’Asie, le coût de transport à l’unité s’est envolé. Le gros électroménager et les composants électroniques sont aussi touchés. Dans l’alimentaire, le prix des céréales flambe (guerre en Ukraine). Sont aussi concernés les œufs et la volaille, avec 10 millions de poulets abattus en France depuis novembre 2021 (grippe aviaire). Etc, etc.

Les chiffres clés 

-USA : l’inflation a atteint 7,9 % en février 2022.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 1 mois

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires