Si le contexte réglementaire évolue énormément depuis un an, (loi AGEC en France, Fashion Act aux USA), l’enjeu des énergies fossiles combiné à l’inflation récente (énergie, matières premières) vient percuter les acteurs traditionnels. Les enseignes engagent une nécessaire décarbonation, dans laquelle les produits, 1er responsables des émissions de CO2, sont au cœur de la transformation. Elles doivent s’orienter vers une économie de l’usage, dans laquelle la réparation est devenue centrale. Comment conjuguer décarbonation et création de valeur ? Où en est le reconditionnement et quelles sont ses prochaines frontières ?

Scroll to Top