La génération Z, un nouveau défi pour le retail

Comment les retailers et les marques peuvent-ils conquérir les « Gen Zers » ? Cette génération (les ados de moins de 18-19 ans) représentera 32% de la population mondiale d'ici à 2019. Mais leurs habitudes de consommation diffèrent de celles de la génération Y ou X. Les marques de mode telles que Hollister ou Supreme figurent parmi leurs marques cultes.

Par . Publié le 08 octobre 2018 à 16h11 - Mis à jour le 24 octobre 2022 à 12h27

Habitués aux baby-boomers, les distributeurs ont su répondre aux exigences des Millenials. Mais ils doivent désormais s’adapter à la génération Z. Des études montrent que ceux que l’on appelle les « Gen Zers » n’ont pas forcément les mêmes préférences que leurs ainés. A Nike, par exemple, certains préfèrent la marque Supreme, devenue « culte » pour nombre d’entre eux (voir ci-dessous)
Reste que cette génération va rapidement prendre le pas sur celle des Millennials en terme démographique. Selon une étude, publiée au mois d’août par Bloomberg, et basée sur les statistiques des Nations Unies, la génération Z représentera d’ici 2019 32% de la population mondiale contre 31,5% pour les Millennials.
Dans cette étude, Bloomberg classe les individus nés entre 1980 et 2000 dans la catégorie Millenials. Les Gen Zers sont, d’après cette définition, les enfants nés à partir de 2001.
La répartition des Gen Zers dans la population mondiale varie largement selon les continents. Toujours selon Bloomberg, ils ne détrôneront pas encore les Millenials en 2019 dans les 4 plus grandes économies mondiales : États-Unis,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 1 mois

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires