MAJE & SANDRO. La Chine concentre un tiers des ouvertures

Par . Publié le 23 mai 2017 à 20h28 - Mis à jour le 24 octobre 2022 à 11h41

Associer les codes du luxe à des cycles de fabrication très courts, inspirés de Zara et H&M ? C’est la stratégie du groupe SMCP (Sandro, Maje et Claudie Pierlot), dont les ventes ont crû de 7,1 % en comparable l’an dernier,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 1 mois

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires