Si les enseignes continuant d’exercer en Russie mettent en avant leur responsabilité d’employeur, ces dernières doivent néanmoins faire face à des critiques grandissantes. Un dilemme pour les multinationales du retail, menacées par ailleurs d'être nationalisées si elles quittent le pays.

Scroll to Top