Moins d’intégrés, difficultés avec les franchisés : la stratégie de Carrefour face à la crise énergétique

D'ici 6 mois, 25 % des hypers Carrefour français seront en location gérance, et 53 % des supermarchés Carrefour Market. Une façon pour le groupe de préserver sa rentabilité et de se délester en termes d'effectifs. Décodage.

Par Sophie Baqué. Publié le 16 décembre 2022 à 16h29 - Mis à jour le 23 décembre 2022 à 10h05

En octobre, Carrefour France a présenté une liste de 41 magasins (16 hypers et 25 supers) susceptibles de passer du statut d’intégré à celui de location-gérance (LG) au 1er semestre 2023. Selon Carrefour, cette stratégie vise à «réformer le modèle de certains de ses hypermarchés afin qu’ils puissent retrouver une dynamique de croissance». D’ici à juin 2023, 25 % des hypers seront en LG (soit 64 sur 253) et 53 % des Carrefour Market (523 sur 995 en France).

En LG, le magasin locataire-gérant et la société propriété du fonds sont deux entités juridiques différentes.…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 1 mois

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

À lire

Entretien

“Beaucoup de PDG n’osent pas le dire, mais les priorités sont le cash et les initiatives pour préserver la marge”

[Baromètre] Les indicateurs financiers des 10 grands distributeurs alimentaires mondiaux

Les ventes de détail baissent en Europe, annonçant une probable récession