“Nous voulons créer des réseaux franchisés dans le monde émergent”

Dans le monde émergent, LafargeHolcim n’est plus un simple producteur de ciment : il est désormais un distributeur de matériaux de construction. Zoom sur la stratégie d’intégration verticale du Groupe avec Iqbal Omar, Directeur du Retail et des marques commerciales.

Par . Publié le 09 février 2017 à 14h31 - Mis à jour le 24 octobre 2022 à 12h19

Pouvez-vous présenter votre activité de « retail » ?

Iqbal Omar : Depuis la fusion, LafargeHolcim (€ 27,2 milliards de CA en 2015) accélère le développement de ses réseaux de distribution dans les pays émergents. C’est un axe fondamental de la stratégie de transformation commerciale du Groupe qui nous permet d’être au plus près des besoins de nos clients finaux. Pour cela, nous mettons en place de nombreuses initiatives et adoptons une approche multicanale.

C’est-à-dire?

Iqbal Omar : Nous avons essentiellement des magasins en franchise ou en partenariat, dont les formats varient entre 100 m2 et 1.000 m2 GLA. Nos 3 principaux pays sont l’Equateur (600 magasins franchisés Disensa), le Maroc (250 magasins Batipro ou Mawadis) et l’Argentine (200 magasins Red Minetti). Nous sommes aussi présents dans le « retail » en Colombie,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 1 mois

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires