Sélim Chidiac (L’azurde) : En ligne, 20 % des clients utilisent la solution de paiement fractionné Tabby

Déploiement du BNPL, lancement d’un nouveau site Web en 2023, développement de QR codes en magasin, lancement sur des marketplaces... Sélim Chidiac, CEO du groupe de bijouteries L'azurde historiquement axé sur le wholesale, présente ses axes stratégiques pour monter en puissance en distribution directe.

Par Sophie Baqué. Publié le 28 novembre 2022 à 10h14 - Mis à jour le 12 janvier 2023 à 11h25

Vous avez rejoint L’azurde en 2010, après avoir occupé plusieurs fonctions dans deux sociétés de produits de grande consommation : Procter & Gamble et Red Bull. Présentez-nous l’activité « retail » de ce réseau de bijouteries.

Sélim Chidiac : L’azurde est un groupe de bijouteries, qui gère nos marques L’azurde, Miss L ainsi que l’enseigne Tous via un accord de franchise. Nous sommes essentiellement présents en Arabie Saoudite et en Egypte. Le groupe est coté à la Bourse d’Arabie Saoudite depuis 2016. Nous vendons uniquement des bijoux en or de 18 et 21 carats. Notre particularité est d’être verticalement intégrés : nous allons du design à la vente, en passant par la fabrication avec 3 usines (2 en Egypte, 1 en Arabie). Depuis 4 ans, notre activité de distribution évolue du wholesale vers la distribution directe (ou D2C) : en 2018,…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 1 mois

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires