La plateforme canadienne d’e-commerce, dont le cours de l’action a chuté de 75 % cette année, a décidé de modifier ses pratiques de rémunération. Le personnel, soit 10 000 employés à travers le monde, choisira la répartition de son salaire entre salaire et actions. La direction espère ainsi restaurer la motivation des salariés, après l’annonce, le 26 juillet dernier, du licenciement de 10 % de ses effectifs.

Scroll to Top