Jean-Christophe Brindeau, CFAO Retail : “L’enseigne Supeco est le socle du projet retail de Carrefour en Afrique”

Malgré une baisse des volumes en comparable au Cameroun, en Côte d’Ivoire et au Sénégal, CFAO Consumer Retail va terminer l’exercice 2022 avec des ventes à + 64 %. Engagé dans une politique d’expansion rapide dont Supeco est le fer de lance, le DG Jean-Christophe Brindeau détaille son plan pour être à l'équilibre en 2024.

Par Sophie Baqué. Publié le 04 janvier 2023 à 10h59 - Mis à jour le 05 janvier 2023 à 11h47
Jean-Christophe Brindeau

L’an dernier CFAO Consumer Retail a enregistré un CA de € 140 millions. Atteindrez-vous la rentabilité en 2022 ?

Nous devrions terminer l’exercice 2022 avec un CA de € 230 millions à la fin mars 2023 (NDLR : soit une progression de 64 %) via une politique d’expansion importante. La Côte d’Ivoire et le Cameroun vont générer chacun € 100 millions de CA, et le Sénégal environ € 30 millions. A magasins comparables, nous sommes à +5 % de croissance : en effet, les volumes baissent en raison de l’inflation. Dans nos 3 pays, l’inflation du panier de la ménagère était en moyenne à 10 % à fin décembre 2022 (evol annuelle). Pour répondre à votre question, non, CFAO Consumer Retail ne sera pas rentable cette année, mais notre ambition est d’être à l’équilibre sur le prochain exercice, tout en étant « full compliance ». C’est la trajectoire prise, et nous devrions l’atteindre si la conjoncture mondiale ne s’aggrave pas. Nous visons € 400 millions de CA en 2023. 

Pourquoi la distribution alimentaire perd-elle de l’argent ?…

Cet article est reservé aux abonnés
Déja abonné ? Connectez-vous

Vous n’êtes pas encore inscrit ?

Créez un compte pour tester notre offre
gratuitement pendant 1 mois

  • Services en ligne : études, analyses, bases de données et bien plus encore
  • Briefings quotidiens : actualités synthétisées
  • Lettres hebdomadaires

À lire

Avec Supeco, Majid Al Futtaim installe le wholesale en Egypte

Afrique. La course au « cash & carry » est lancée