Le digital à la rescousse des grands magasins

Particulièrement exposés à la crise, les grands magasins ont déployé des initiatives digitales inédites l’an passé. Rencontre avec Selvane du Ménil, D.G. de l’International Association of Department Stores.

Par . Publié le 21 janvier 2021 à 15h41 - Mis à jour le 23 mai 2024 à 16h07

GRN : Pouvez-vous nous présenter l’IADS ? 

Selvane du Ménil : L’IADS est un think tank dédié aux patrons de grands magasins. Il regroupe 12 géants mondiaux du secteur (Galeries Lafayette, Manor en Suisse, El Corte Inglés en Espagne, Breuninger en Allemagne, Falabella au Chili, SM aux Philippines…). Le CA annuel cumulé de nos membres dépasse € 31 milliards via 490 grands magasins et 233.000 employés. Notre mission est de promouvoir la coopération et d’identifier les modèles les plus efficients, en partageant les bonnes  pratiques et les insights clés du marché via des ateliers de travail dédiés (catégoriels, marques propres…). Ces enseignes étant souvent détenues par des capitaux familiaux, elles ne sont pas soumises aux mêmes contraintes que celles appartenant à des fonds de pension.

Après avoir ciblé les tour-opérateurs chinois, les grands magasins doivent désormais parler aux clients locaux. Quel virage à 180°.

Pour certaines enseignes, c’est très vrai,…